Groupe libertaire de la Fédération anarchiste.

Accueil > Réunions publiques > Les Artistes et le Pouvoir, amour/répulsion ?

Les Artistes et le Pouvoir, amour/répulsion ?

vendredi 8 juin 2018 à 19h30

Le philosophe Roger Lenglet et l’artiste Simon Pradinas évoquent l’universelle tentation de soumettre les artistes à des normes politiques, et les ruses que ces artistes mettent en œuvre pour y échaper

On a choisi ce titre pour éviter la formule « Art et Politique » si plaisamment évocatrice des sujets de philo régulièrement imposés aux candidats bacheliers. Qu’on se rassure donc, il ne sera pas question des recherches doctes et pointues sur la « nature « de l’Art et de ses Oeuvres qui firent et font encore couler tant d’encre, parfois pour accoucher de plaisantes pirouettes : Ainsi Marcel Mauss réduit à écrire « un objet d’art, par définition, est l’objet reconnu comme tel par un groupe ».
L’ami Roger Lenglet, philosophe et journaliste d’investigation (celle qui dérange notre belle Société en dénonçant ses abus), et l’artiste Simon Pradinas, peintre et vidéaste, ont accepté de tenir un « défi » - selon leurs propres termes – en venant évoquer l’universelle tentation de soumettre les artistes à des normes politiques. Ils rappelleront, à travers des cas très concrets et des artistes précis, les méthodes qu’utilisent les puissants pour y arriver : mécénat, sponsoring, pratiques corruptrices, censures, condamnations, reconnaissance officielle, valorisation commerciale des œuvres, l’idiotie... et tenteront de nous éclairer sur les buts que les artistes poursuivent ainsi que sur leurs "ruses" plus ou moins conscientes pour y arriver.

Roger et Simon répondront ensuite aux questions de la salle.

Vendredi 8 juin 19h30
au local la Rue, 10, rue Robert Planquette, Paris 18e, métro Blanche